Grande assiette de parade Fabrication Cantagalli

Code :  OGANCE0097209

800,00
Expédition pour l'Italie: Frais d'èspedition à fixer avec notre service clientèle

Expédition Calculez selon le code postal

Seulement pour l'Italie
envoyer

Grande assiette de parade Fabrication Cantagalli

Code :  OGANCE0097209

800,00
Expédition pour l'Italie: Frais d'èspedition à fixer avec notre service clientèle

Expédition Calculez selon le code postal

Seulement pour l'Italie
envoyer

Les détails du produit

Origine:  Italia

Matériel:  Majolique

Description:
Grande assiette de parade en céramique majolique haute cuisson et décorée en polychromie. L'assiette a un blason noble au centre du câble et des éléments ornés de feuilles d'acanthe et d'animaux naturalistes. Marque de la fabrication sous la base.

Etat de produit:
Article en bon état, avec de petites traces d'usure et des travaux de restauration évidents.

Dimensions (cm):
Profondeur: 4
Diamètre: 50

Informations complémentaires

Note bibliographique historique:
Manufacture appartenant à une ancienne famille de faïenciers florentins datant de la fin du XVIe siècle. Depuis 1872, l'usine est dirigée par Ulisse et Romeo Cantagalli, fils de Giuseppe, qui, en plus de la production traditionnelle de vaisselle, ont commencé, en 1878, une production parallèle de céramiques artistiques de style ancien. L'exécution technique et artistique raffinée des produits fabriqués lance la fabrication sur le marché national et international. Le 30 mars 1902, Ulisse Cantagalli meurt au Caire et l'usine passe à sa femme Margareth Tod et sa fille Flavia, qui confient la direction artistique à Mussini et la direction technique à Giusti. En 1906, l'usine participe à l'Exposition de Milan, en 1911 à l'exposition des Arts Décoratifs de Turin et en 1925, sous la direction artistique de Carlo Guerrini, à celle de Paris. En 1919, parmi les collaborateurs de l'entreprise, on retrouve Antonio Maraini. Entre 1919 et 1923, le céramiste, graveur et maître verrier Guido Balsamo Stella a collaboré avec l'usine. En 1921, les œuvres des "Cantagalli", dont certaines réalisées sur un dessin de Guido Balsamo Stella, ont été présentées à Stockholm à l'Exposition internationale de l'artisanat et de la petite industrie italienne. En 1923, l'entreprise présente sa production à la première exposition internationale des arts décoratifs de Monza et à l'exposition de la céramique de Pesaro. En 1924, "Cantagalli" engagea la céramiste allemande Barbara Thewalt Hannasch, qui resta à l'usine jusqu'en 1927, date à laquelle elle déménagea à Vietri. Vers la fin des années 1920, la manufacture a été constituée en société anonyme et a reçu un afflux important de capitaux des marquis Antinori. En 1932, la société ouvre de nombreux magasins à Florence, Milan, Venise et Rome, et la gestion est confiée au directeur général Aubrej Adams. En 1933, sous la direction technique de Muller von Bazsko et avec la collaboration du sculpteur Dante Morozzi, il obtient le Grand Prix de la Triennale d'Arte de Milan. En 1934, sous la direction artistique d'Amerigo Menegatti, suite à l'accord signé avec l'entrepreneur céramiste Max Melamerson de Vietri, la société change de nom en "Società Es Exercise Manifattura Cantagalli" et deux ans plus tard, de Vietri, ils arrivent à Florence. Guido Gambone et Vincenzo Procida qui au "Cantagalli" créent des pièces d'inspiration vietri, pontienne et métaphysique traditionnelle. Les céramiques de Cantagalli de la période "Vietrese" (1936 - 1940) se reconnaissent à la présence dans la marque d'un astérisque. A la même époque, un autre céramiste vietri, Francesco Solimene, collabore avec la manufacture florentine. Pendant toutes ces années, l'usine, basée à Florence, d'abord à Porta Romana, puis via Senese 17, utilise le travail de nombreux artistes tels que Adolfo De Carolis, Eugenio Cecconi, Romano (Romeo) Dazzi, Antonio Maraini ( autour de 1919), Maurizio Tempestini, Gianni Vagnetti ( à partir de 1930), Benvenuto Staderini, Marcello Rossini (dans les années 1950) et Marcello Fantoni. En 1940, Max Melamerson quitte la propriété de la société et le consortium "C.I.M.A." prend le relais. qui en détient le titre jusqu'en 1948. Entre la fin des années 40 et le début des années 50, le designer Giorgio Giorgetti collabore avec l'entreprise. Dans les années 50, il collabore avec l'entreprise en tant que modéliste et imprimeur Pietro Lazzeri. Pendant quelques années, la propriété passa entre les mains de Biagio Biagiotti et en 1954 le "S.C.O.M.A.F." (Società Cooperativa Operaia Maioliche Artistiche Fiorentine) qui, après avoir transféré le siège de la manufacture à Sesto Fiorentino en 1962 dans les locaux de l'ancienne "Zipoli Caiani", dirige la société jusqu'à la fermeture définitive en 1987. Dans certains produits de la la marque il y a aussi le lys, symbole de Florence.

La disponibilité des produits

Le produit est visible à Cambiago

Disponibilité immédiate
Prêts à être livrés sous 2 jours ouvrables de la commande du produit.

Propositions alternatives

Cela pourrait aussi vous intéresser

"Ce site ou des outils tiers de cela utilisé utilisent les cookies nécessaires au fonctionnement et utiles pour les raisons décrites dans la politique de cookie. Plus d'informations.<\/span><\/a><\/u><\/strong>" OK