selected

Art

Preuve

Prix

2300 € 15500 € Appliquer

dimensioni opera


23 cm 226 cm

17 cm 163 cm

2 cm 43 cm
Appliquer

selected

Art

trier par

SELECTED
Adrien Manglard (1695-1760), Scène Chevaleresque
ARTPIT0000867

Adrien Manglard (1695-1760), Scène Chevaleresque

Paysage avec une scène de la chevalerie

ARTPIT0000867

Adrien Manglard (1695-1760), Scène Chevaleresque

Paysage avec une scène de la chevalerie

Peinture à l'huile sur toile. Une scène chevaleresque, probablement inspirée de la "Gerusalemme Liberata" de Tasso, se tient au premier plan, mettant en vedette deux guerriers avec des armures et un casque à plumes, des boucliers et des épées armés, les deux flanqués de deux dames, sur le point de faire face à un duel pour La possession d'une boîte placée Sur le terrain entre les deux candidats; Un troisième chevalier avec un drap rouge sur un cheval de baie et un quatrième chevalier sur ses épaules regardent la dispute, appuyée sur un double bâton, aussi en tenue de guerre complète. La scène est située dans une gorge de montagne avec une tour à droite, devant une mer orageuse et une vue côtière en arrière-plan. La peinture est un exemple significatif dans le catalogue d'Adrien Manglard pour la singularité de la scène figurative combinée à ses compétences de peintre de paysages reconnus, exprimée par le goût de l'inventivité originale et de l'application prospective, par sa représentation de roches, de vagues et d'îles éloignées. L'attribution au Manglard peut être confirmée par des comparaisons avec divers travaux de ce genre, car il était un peintre de paysages marins bien connus, à la fois dans les tempêtes et dans des atmosphères silencieuses de silence. Pour cela, il est possible de consulter la monographie de S. Maddalo (Adrien Manglard 1695-1760, Multigrafica editore, Rome 1982) en se référant en particulier aux figures 34-39 et 41, en se concentrant sur les paysages marins d'un tel environnement, y compris le Cycle du Palazzo Ducale Colorno, les toiles du musée Guéret et Palazzo Boncompagni Ludovisi et la fresque du palais Chigi. Dans ces peintures, nous trouvons des paramètres inventifs similaires et parfois presque correspondants, avec un style pictural correspondant avec la toile en question. La représentation évocatrice du ciel et de la mer orageux, attestant l'observation minutieuse de ces phénomènes par Manglard, devrait être soulignée en particulier. De plus, sa validité en tant que peintre de figure est prouvée par un examen général de son programme, notamment le "Appel des premiers apôtres" datant de 1731. Il y a une marque AM dans le tableau sur la boîte au bas du centre. Le travail s'accompagne d'une expertise du Professeur Giancarlo Sestieri. La peinture est restaurée et présentée dans un cadre plus récent.

15000,00€

Demande

Questo sito o gli strumenti terzi da questo utilizzati si avvalgono di cookie necessari al funzionamento ed utili alle finalità illustrate nella cookie policy. Ulteriori informazioni. OK