selected

L'Art

Preuve

Prix

2780 € 18000 € Appliquer

dimensioni opera


40 cm 226 cm

30 cm 163 cm

3 cm 50 cm
Appliquer

selected

L'Art

Section Sélection Art: le meilleur notre catalogue des peintures, sculptures œuvres'art.

 

trier par

Portrait de Femme Giovanni Maria Delle Piane appelé Mulinaretto '700
SELECTED
SELECTED
ARTPIT0001472

Portrait de Femme Giovanni Maria Delle Piane appelé Mulinaretto '700

Portrait d'une Noble dame

ARTPIT0001472

Portrait de Femme Giovanni Maria Delle Piane appelé Mulinaretto '700

Portrait d'une Noble dame

Huile sur toile. Le portrait mi-long représente une femme noble d'une famille noble, comme le montrent les vêtements riches et élégants mais surtout la médaille bien mise en valeur exactement au centre de l'œuvre. La médaille est celle de l'Ordre de la Croix étoilée, un ordre chevaleresque féminin établi par l'impératrice Éléonora Gonzaga, veuve de l'empereur Ferdinand III, et confirmé par Clément IX avec une bulle papale en 1668, décerné uniquement aux femmes nobles. Née à Gênes mais formée artistiquement à Rome, Delle Piane a révélé dès son plus jeune âge un penchant pour le portrait. En assimilant la mode du portrait français (en se référant notamment à la production de Hiacynthe Rigaud et Laguillère) et grâce à sa capacité à saisir les besoins festifs de l'époque, à s'adapter aux nouvelles tendances, à se livrer aux désirs d'auto-célébration des clients riches et puissants, Delle Piane a apporté une innovation stylistique à la peinture génoise, caractérisée par le raffinement des détails et la mondanité des personnages, habillant "ses personnages de rideaux majestueux et élégants", les capturant de "certains mouvements nouveaux et pleins d'esprit". À partir de 1707, il devient peintre de la cour de la famille Farnèse à Parme: sa production de portraits comprend plusieurs de leurs portraits, ainsi que d'autres nobles importants et intitulés, en particulier génois et de Parme. L'œuvre de Delle Piane, active depuis plus de soixante ans, était extrêmement riche. Bien qu'il ait également tenté une production religieuse intéressante, dont il ne reste cependant que très peu, il est surtout connu pour la réalisation de portraits: il y en a beaucoup, qui lui sont attribués, dans de nombreuses maisons particulières. L'élégance, l'ostentation, le contraste entre la pose sévère et le geste coquin, s'inscrivent pleinement dans les caractéristiques interprétatives de Delle Piane. Dans le portrait proposé L'élégance, l'ostentation, le contraste entre la posture sévère et le geste coquin de la main tenant le manteau s'inscrivent pleinement dans les caractéristiques interprétatives de Delle Piane. Le tableau est présenté dans un cadre médaillon contemporain, argenté à la Mecque, surmonté d'un décor sculpté d'un ruban noué.

Appel

de gré à gré

Appel
10000 Cendrillons Arman Technique mixte sur Toile 2003
SELECTED
SELECTED
ARTCON0000756

10000 Cendrillons Arman Technique mixte sur Toile 2003

10000 Cendrillons

ARTCON0000756

10000 Cendrillons Arman Technique mixte sur Toile 2003

10000 Cendrillons

Technique mixte sur toile. Armand Fernandez, alias Arman, est né à Nice en 1928. On le considère comme l'un des représentants les plus significatifs et les plus influents du mouvement artistique "Nouveau Réalisme", la déclinaison européenne du New Dada américain. Le Nouveau Réalisme s'est développé dans les années 1960 en France autour de la figure du critique Pierre Restany. C'est un moyen de créer un art anti-conventionnel, qui reprend de nombreux aspects de l'avant-garde du début du siècle, tels que la relégation de la peinture et de la sculpture aux techniques du second ordre. D'autre part, une valeur artistique est donnée aux objets du quotidien appartenant à la sphère du quotidien, présentés dans des œuvres exactement dans leur objectivité, sans l'action décontextualisante qui caractérisait le ready-made de Duchamp. L'après-guerre, marqué par des changements radicaux du point de vue social et économique, est représenté de manière provocante et critique par les représentants du Nouveau Réalisme à travers ses produits: objets en surabondance, déchets, déchets inconfortables, etc. Chaque artiste décline cette philosophie de manière personnelle et originale. Arman est connu pour ses accumulations à la limite de l'obsessionnel. Son travail commence dans la rue, où il collecte ce qui est jeté, oublié. Objets inutilisés, ce qui est considéré comme de la ferraille devient le protagoniste de ses "sculptures", amenant le public à réfléchir aux implications de la société de consommation. L'œuvre en question est une composition ironique intitulée 10 000 Cendrillons, ou 10 000 Cinderellas. Il est composé de six paires de chaussures de designer Prada coupées en deux, montées sur toile et recouvertes de peinture. Le travail est conceptuel et son interprétation est liée à la compréhension de la philosophie de l'artiste et de la période historique dans laquelle il a travaillé. Il représente une vision personnelle et critique, allégée par le titre moqueur du consumérisme rampant. Arman exploite la "profanation" d'un objet, la chaussure Prada, considérée comme un simulacre dans le monde de la mode, un objet de désir. Avec son travail, il montre qu’en fin de compte, une chaussure signée à laquelle nous attribuons la valeur de symbole de statut n’est rien de plus qu’une chaussure et enfin un simple objet qui, comme tout autre, deviendra un déchet. L'œuvre provient de l'atelier de l'artiste à New York et est authentifiée par courrier électronique de la Fondation A.R.M.A.N. qui montre le numéro d'archive. La Fondation A.R.M.AN. est actuellement la seule institution ayant le droit de délivrer des certifications pour les œuvres d’Arman. Une photographie de l'œuvre signée par l'artiste indiquant le numéro de l'archive, le titre, les dimensions et la technique est également jointe. Au verso de la photo se trouve le cachet de la galerie d'art Dante Vecchiato qui, au début des années 2000, était le point de référence pour la distribution des œuvres d'Arman en Italie.

dans le panier

10000,00€

dans le panier
Sans titre Arman Technique mixte sur Toile 2003
SELECTED
SELECTED
ARTCON0000755

Sans titre Arman Technique mixte sur Toile 2003

Jeté

ARTCON0000755

Sans titre Arman Technique mixte sur Toile 2003

Jeté

Technique mixte sur toile. Armand Fernandez, alias Arman, est né à Nice en 1928. Considère comme un des représentants les plus significatifs et les plus influents du mouvement artistique "Nouveau Réalisme", la déclinaison européenne du New Dada américain. Le Nouveau Réalisme s'est développé dans les années 1960 en France autour de la figure du critique Pierre Restany. C'est un moyen de créer un art anti-conventionnel, qui reprend de nombreux aspects de l'avant-garde du début du siècle, tels que la relégation de la peinture et de la sculpture aux techniques du second ordre. D'autre part, une valeur artistique est donnée aux objets du quotidien appartenant à la sphère du quotidien, présentés dans des œuvres exactement dans leur objectivité, sans l'action décontextualisante qui caractérisait le ready-made de Duchamp. L'après-guerre, caractérisé par des changements radicaux du point de vue social et économique, est représenté de manière provocante et critique par les représentants du Nouveau Réalisme à travers ses produits: objets en surabondance, déchets, déchets inconfortables, etc. Chaque artiste décline cette philosophie de manière personnelle et originale. Arman est connu pour ses accumulations à la limite de l'obsessionnel. Son travail commence dans la rue, où il collecte ce qui est jeté, oublié. Objets inutilisés, ce qui est considéré comme de la ferraille devient le protagoniste de ses "sculptures", amenant le public à réfléchir aux implications de la société de consommation. L'œuvre en question consiste en un violon coupé monté sur une toile sur un tableau avec des traces de couleurs mélangées. Le titre est Jeté, en italien "Gettato", la référence au monde des déchets est directe et immédiate. Il fait partie de la série "Colères" d'opérations de "dissemblage", c'est-à-dire de destruction d'instruments de musique de la tradition bourgeoise: violons, violoncelles, trompettes et pianos démembrés, brûlés ou disséqués. Dans ce cycle de travail, l'impulsion destructive est révélée. Le geste est important, au centre de la philosophie du Nouveau Réalisme. Comme le disait Arman lui-même: "Je crois que dans l'action de destruction, il y a une volonté d'arrêter le temps, de suspendre les événements en les collant, en les liant dans du polyester ..." L'œuvre provient de l'atelier de l'artiste à New York et est authentifiée par courrier électronique de la Fondation A.R.M.A.N. qui montre le numéro d'archive. La Fondation A.R.M.A.N. est actuellement la seule institution ayant le droit de délivrer des certifications pour les œuvres d’Arman. Une photographie de l'œuvre signée par l'artiste indiquant le numéro de l'archive, le titre, les dimensions et la technique est également jointe. Au verso de la photo se trouve le cachet de la galerie d'art Dante Vecchiato qui, au début des années 2000, était le point de référence pour la distribution des œuvres d'Arman en Italie.

dans le panier

5200,00€

dans le panier

"Ce site ou des outils tiers de cela utilisé utilisent les cookies nécessaires au fonctionnement et utiles pour les raisons décrites dans la politique de cookie. Plus d'informations.<\/span><\/a><\/u><\/strong>" OK