L'Art

Contemporain

Preuve

Prix

160 € 10000 € Appliquer

dimensioni opera


25 cm 115 cm

30 cm 187 cm

0 cm 13 cm

26 cm 38 cm
Appliquer

L'Art

Contemporain

Peintures, dessins, collages, sérigraphies, lithographies, sculptures, affiches d'artistes italiens et internationaux: dans cette section, toutes les œuvres de l' Art Contemporain vendus dans notre catalogue en ligne.

Vous avez des oeuvres similaires à vendre? Contactez-nous! Acquistiamo T Acquistiamo Mail Acquistiamo W


 

trier par

Oeuvre d'Orfeo Tamburi Huile sur Toile 1962
ARTCON0000776

Oeuvre d'Orfeo Tamburi Huile sur Toile 1962

Les tables

ARTCON0000776

Oeuvre d'Orfeo Tamburi Huile sur Toile 1962

Les tables

Huile sur toile. Signé en bas à droite. Orfeo Tamburi était un artiste italien polyvalent et prolifique. Dessinateur, peintre et journaliste, il s'est même essayé au jeu d'acteur (Envy de Roberto Rossellini). Né à Jesi en 1910, il s'installe à Rome à l'âge de dix-huit ans, étudie à l'école romaine et participe à la vie artistique de la ville. En 1935, l'artiste se rend à Paris et découvre la peinture de Cèzanne qui la définit comme "le véritable tournant de ma vie de peintre". Cela va d'un style caractérisé par une vision lyrique, presque sentimentale à un "plus formellement ressenti et rigoureux", les formes deviennent plus géométriques, les gammes de couleurs sont atténuées. Tant en Italie qu’à l’étranger, le travail de Tamburi est très réussi, l’artiste participe aux plus importants événements internationaux tels que La Biennale di Venezia et La Quadriennale di Roma. Dans les années 1940, il s'installe à Paris où sa peinture devient plus agitée, plus personnelle. Le voyage qu'il a effectué en 1957 aux États-Unis a une influence déterminante sur la définition de son style. Tamburi aborde la recherche informelle, la réalité n'est plus présentée comme un distributeur de certitudes, mais comme un canal d'expression des inquiétudes et des doutes d'un monde (le monde d'après-guerre) en crise. Les séries "Le Finestre", "Le Saracinesche", "Le Porte Sbarrate", I Muri Dipinti "," Le Tavole "," Le Radici "," Le Crete "sont le fruit de cette expérimentation linguistique. une partie de la série "Le Tavole", qui marque, à partir des années 1960, le moment le plus favorable aux expériences informelles. Tamburi explore les possibilités expressives de la matière et tente de dépasser l’antithèse figurative et non figurative. les nuances de bleu et de beige semblent ternes, tendent à s'assombrir, suscitent un sentiment d'anxiété.Le figuratif semble avoir été abandonné au profit d'une géométrisation de la réalité, d'un aplatissement des formes qui n'exclut toutefois pas un pouvoir expressif considérable. accompagné de l'authentification sur la photo de la galerie Mari Arte Contemporanea.

2800,00€

Demande
SELECTED
10000 Cendrillons Arman Technique mixte sur Toile 2003
ARTCON0000756

10000 Cendrillons Arman Technique mixte sur Toile 2003

10000 Cendrillons

ARTCON0000756

10000 Cendrillons Arman Technique mixte sur Toile 2003

10000 Cendrillons

Technique mixte sur toile. Armand Fernandez, alias Arman, est né à Nice en 1928. On le considère comme l'un des représentants les plus significatifs et les plus influents du mouvement artistique "Nouveau Réalisme", la déclinaison européenne du New Dada américain. Le Nouveau Réalisme s'est développé dans les années 1960 en France autour de la figure du critique Pierre Restany. C'est un moyen de créer un art anti-conventionnel, qui reprend de nombreux aspects de l'avant-garde du début du siècle, tels que la relégation de la peinture et de la sculpture aux techniques du second ordre. D'autre part, une valeur artistique est donnée aux objets du quotidien appartenant à la sphère du quotidien, présentés dans des œuvres exactement dans leur objectivité, sans l'action décontextualisante qui caractérisait le ready-made de Duchamp. L'après-guerre, marqué par des changements radicaux du point de vue social et économique, est représenté de manière provocante et critique par les représentants du Nouveau Réalisme à travers ses produits: objets en surabondance, déchets, déchets inconfortables, etc. Chaque artiste décline cette philosophie de manière personnelle et originale. Arman est connu pour ses accumulations à la limite de l'obsessionnel. Son travail commence dans la rue, où il collecte ce qui est jeté, oublié. Objets inutilisés, ce qui est considéré comme de la ferraille devient le protagoniste de ses "sculptures", amenant le public à réfléchir aux implications de la société de consommation. L'œuvre en question est une composition ironique intitulée 10 000 Cendrillons, ou 10 000 Cinderellas. Il est composé de six paires de chaussures de designer Prada coupées en deux, montées sur toile et recouvertes de peinture. Le travail est conceptuel et son interprétation est liée à la compréhension de la philosophie de l'artiste et de la période historique dans laquelle il a travaillé. Il représente une vision personnelle et critique, allégée par le titre moqueur du consumérisme rampant. Arman exploite la "profanation" d'un objet, la chaussure Prada, considérée comme un simulacre dans le monde de la mode, un objet de désir. Avec son travail, il montre qu’en fin de compte, une chaussure signée à laquelle nous attribuons la valeur de symbole de statut n’est rien de plus qu’une chaussure et enfin un simple objet qui, comme tout autre, deviendra un déchet. L'œuvre provient de l'atelier de l'artiste à New York et est authentifiée par courrier électronique de la Fondation A.R.M.A.N. qui montre le numéro d'archive. La Fondation A.R.M.AN. est actuellement la seule institution ayant le droit de délivrer des certifications pour les œuvres d’Arman. Une photographie de l'œuvre signée par l'artiste indiquant le numéro de l'archive, le titre, les dimensions et la technique est également jointe. Au verso de la photo se trouve le cachet de la galerie d'art Dante Vecchiato qui, au début des années 2000, était le point de référence pour la distribution des œuvres d'Arman en Italie.

10000,00€

Demande
SELECTED
Sans titre Arman Technique mixte sur Toile 2003
ARTCON0000755

Sans titre Arman Technique mixte sur Toile 2003

Jeté

ARTCON0000755

Sans titre Arman Technique mixte sur Toile 2003

Jeté

Technique mixte sur toile. Armand Fernandez, alias Arman, est né à Nice en 1928. Considère comme un des représentants les plus significatifs et les plus influents du mouvement artistique "Nouveau Réalisme", la déclinaison européenne du New Dada américain. Le Nouveau Réalisme s'est développé dans les années 1960 en France autour de la figure du critique Pierre Restany. C'est un moyen de créer un art anti-conventionnel, qui reprend de nombreux aspects de l'avant-garde du début du siècle, tels que la relégation de la peinture et de la sculpture aux techniques du second ordre. D'autre part, une valeur artistique est donnée aux objets du quotidien appartenant à la sphère du quotidien, présentés dans des œuvres exactement dans leur objectivité, sans l'action décontextualisante qui caractérisait le ready-made de Duchamp. L'après-guerre, caractérisé par des changements radicaux du point de vue social et économique, est représenté de manière provocante et critique par les représentants du Nouveau Réalisme à travers ses produits: objets en surabondance, déchets, déchets inconfortables, etc. Chaque artiste décline cette philosophie de manière personnelle et originale. Arman est connu pour ses accumulations à la limite de l'obsessionnel. Son travail commence dans la rue, où il collecte ce qui est jeté, oublié. Objets inutilisés, ce qui est considéré comme de la ferraille devient le protagoniste de ses "sculptures", amenant le public à réfléchir aux implications de la société de consommation. L'œuvre en question consiste en un violon coupé monté sur une toile sur un tableau avec des traces de couleurs mélangées. Le titre est Jeté, en italien "Gettato", la référence au monde des déchets est directe et immédiate. Il fait partie de la série "Colères" d'opérations de "dissemblage", c'est-à-dire de destruction d'instruments de musique de la tradition bourgeoise: violons, violoncelles, trompettes et pianos démembrés, brûlés ou disséqués. Dans ce cycle de travail, l'impulsion destructive est révélée. Le geste est important, au centre de la philosophie du Nouveau Réalisme. Comme le disait Arman lui-même: "Je crois que dans l'action de destruction, il y a une volonté d'arrêter le temps, de suspendre les événements en les collant, en les liant dans du polyester ..." L'œuvre provient de l'atelier de l'artiste à New York et est authentifiée par courrier électronique de la Fondation A.R.M.A.N. qui montre le numéro d'archive. La Fondation A.R.M.A.N. est actuellement la seule institution ayant le droit de délivrer des certifications pour les œuvres d’Arman. Une photographie de l'œuvre signée par l'artiste indiquant le numéro de l'archive, le titre, les dimensions et la technique est également jointe. Au verso de la photo se trouve le cachet de la galerie d'art Dante Vecchiato qui, au début des années 2000, était le point de référence pour la distribution des œuvres d'Arman en Italie.

5200,00€

Demande

Questo sito o gli strumenti terzi da questo utilizzati si avvalgono di cookie necessari al funzionamento ed utili alle finalità illustrate nella cookie policy. Ulteriori informazioni. OK