L'Art

Contemporain

Preuve

Prix

180 € 10000 € Appliquer

dimensioni opera


18 cm 200 cm

9 cm 200 cm

0 cm 30 cm

26 cm 38 cm
Appliquer

L'Art

Contemporain

Peintures, dessins, collages, sérigraphies, lithographies, sculptures, affiches d'artistes italiens et internationaux: dans cette section, toutes les œuvres de l' Art Contemporain vendus dans notre catalogue en ligne.

Vous avez des oeuvres similaires à vendre? Contactez-nous! Acquistiamo T Acquistiamo Mail Acquistiamo W


 

trier par

Gianriccardo Piccoli
nouvelles
ARARCO0055887

Gianriccardo Piccoli

Sans titre, 1992

ARARCO0055887

Gianriccardo Piccoli

Sans titre, 1992

Technique mixte sur toile et de la gaze. Signé et daté 1992 sur le dos, avec un dévouement "Un". Gianriccardo Piccoli (Milan, 1941) est en train de compléter sa formation à l'Académie de Brera, il a sa première exposition personnelle,dédié aux dessins, à Milan en 1963. Au cours des années soixante-dix d'approfondir l'enquête sur l'intérieur et le paysage, les thèmes et les sujets qui seront récurrents dans sa prochaine production. Considéré comme un membre de la “figuration " existentielle”, l'artiste a reçu de nombreux prix comme le prix Feltrinelli en 1984, l'exposition au Teatro Sociale de Bergame et de la participation à la Biennale de Venise en 1986. À partir de 2003, elle s'installe pour de longues périodes de séjour à Bâle et met une main aux nouveaux matériaux (cire d'abeille, fil de fer, cuivre) toujours mettre dans les orchestrations tableaux qui résument les thèmes chers à lui. Les œuvres de Petites, ont un intérieur et un extérieur, et constituent une sorte de théâtre d'apparitions dans lequel on peut trouver des objets, des dessins, et des moulages en cire, des sculptures, ou des silhouettes faites de fils, de tissus, de papier de couleur, papier d'artisanat. Les petits réalisés, en particulier par ses travaux, qui se chevauchent sur la toile, de la gaze et de l'acétate, également à l'aide de couleurs industrielles, en plus de la plus traditionnelle à l'huile et à la tempera, et de donner vie à des images de grand impact visuel, mais aussi de l'imprévisible, de la légèreté. La technique de la gaze peinte, l'évolution de la structure des œuvres originales silhouette sans plus de détails. L'artiste explique: "le double de la surface peinte sur de la gaze et dans le cadre implique l'accent sur la part du spectateur, et nécessite un long temps d'observation pour entrer en relation avec le travail. Vous pouvez vous arrêter quelques instants et ne pas se laisser être prise que par le besoin d'apparaître. Aller en profondeur est juste en rapport avec notre temps, mais c'est la seule chose qui vous reste à faire est de ne pas être “surfeurs”, ou pire, seulement de l'ombre".

dans le panier

4200,00€

dans le panier
Bernard Aubertin
ARTCON0000805

Bernard Aubertin

Dessin de Feu (the firebird), 2009

ARTCON0000805

Bernard Aubertin

Dessin de Feu (the firebird), 2009

Technique mixte sur carton. Demande d'allumettes brûlées sur carton, surmontée par le signe de la combustion de la peinture. Pièce Unique, signée et datée en bas à droite. Aubertin est considéré comme le peintre "monochrome", qui a axé sa recherche artistique sur la couleur rouge, comme le feu, l'énergie: à partir de 1958, il a commencé à créer ses célèbres toiles monochromes de rouge, les soi-disant Tableaux-Feu (feu final), créé avec une variété d'éléments, de clous (Tableau Clous), fil de fer (Tableaux Fil de Fer), des allumettes (Parcours d'Allumettes), et une variété de matériaux, des bougies, de la réseaux de de fer. Dans sa conception métaphysique de la peinture, à travers le rouge, il vise à transposer sur la toile de l'énergie de l'âme, l'être spirituel. À compter des années '60, Aubertin introduit dans son répertoire le feu, la manifestation physique de sa couleur rouge. Produit ainsi de nombreuses compositions abstraites à l'aide des allumettes qui, lorsqu'il est activé, créé une variation spontanée généré par la nature de la flamme. Entre les années '80 et '90, sa production artistique, il s'est tourné vers les spectacles dans lesquels il a lui-même a donné aux flammes les pianos et les voitures, alors que ces dernières années la couleur rouge du monochrome a été remplacé par le blanc, le noir et l'or. Le travail a été présenté dans le cadre.

dans le panier

340,00€

dans le panier
Bernard Aubertin
ARTCON0000806

Bernard Aubertin

Dessin de Feu (the firebird), 2009

ARTCON0000806

Bernard Aubertin

Dessin de Feu (the firebird), 2009

Technique mixte sur carton. Demande d'allumettes brûlées sur carton, surmontée par le signe de la combustion de la peinture. Pièce Unique, signée et datée en bas à droite. Aubertin est considéré comme le peintre "monochrome", qui a axé sa recherche artistique sur la couleur rouge, comme le feu, l'énergie: à partir de 1958, il a commencé à créer ses célèbres toiles monochromes de rouge, les soi-disant Tableaux-Feu (feu final), créé avec une variété d'éléments, de clous (Tableau Clous), fil de fer (Tableaux Fil de Fer), des allumettes (Parcours d'Allumettes), et une variété de matériaux, des bougies, de la réseaux de de fer. Dans sa conception métaphysique de la peinture, à travers le rouge, il vise à transposer sur la toile de l'énergie de l'âme, l'être spirituel. À compter des années '60, Aubertin introduit dans son répertoire le feu, la manifestation physique de sa couleur rouge. Produit ainsi de nombreuses compositions abstraites à l'aide des allumettes qui, lorsqu'il est activé, créé une variation spontanée généré par la nature de la flamme. Entre les années '80 et '90, sa production artistique, il s'est tourné vers les spectacles dans lesquels il a lui-même a donné aux flammes les pianos et les voitures, alors que ces dernières années la couleur rouge du monochrome a été remplacé par le blanc, le noir et l'or. Le travail a été présenté dans le cadre.

dans le panier

340,00€

dans le panier
Bernard Aubertin
ARTCON0000820

Bernard Aubertin

Dessin de feu,1974

ARTCON0000820

Bernard Aubertin

Dessin de feu,1974

Demande d'allumettes brûlées sur du carton, du métal. À l'arrière il ya une étiquette de la Galerie du Centre de Brescia, avec les données de l'œuvre et de la signature de l'artiste. Aubertin est considéré comme le peintre "monochrome", qui a axé sa recherche artistique sur la couleur rouge, comme le feu, l'énergie: à partir de 1958, il a commencé à créer ses célèbres toiles monochromes de rouge, les soi-disant Tableaux-Feu (feu final), créé avec une variété d'éléments, de clous (Tableau Clous), fil de fer (Tableaux Fil de Fer), des allumettes (Parcours d'Allumettes), et une variété de matériaux, des bougies, de la réseaux de de fer. Dans sa conception métaphysique de la peinture, à travers le rouge, il vise à transposer sur la toile de l'énergie de l'âme, l'être spirituel. À compter des années '60, Aubertin introduit dans son répertoire le feu, la manifestation physique de sa couleur rouge. Produit ainsi de nombreuses compositions abstraites à l'aide des allumettes qui, lorsqu'il est activé, créé une variation spontanée généré par la nature de la flamme. Entre les années '80 et '90, sa production artistique, il s'est tourné vers les spectacles dans lesquels il a lui-même a donné aux flammes les pianos et les voitures, alors que ces dernières années la couleur rouge du monochrome a été remplacé par le blanc, le noir et l'or. Le travail est accompagné par d'Authentiques délivrés par les Archives d'œuvres de Bernard Aubertin, Sans Stockage DFEA47-1000237523.

dans le panier

2800,00€

dans le panier
Bernard Aubertin
ARTCON0000819

Bernard Aubertin

Alvéoles,1990

ARTCON0000819

Bernard Aubertin

Alvéoles,1990

Carton peint sur la table. Le carton, peinte en rouge, est travaillé pour évoquer les cellules d'une ruche d'abeilles; il est appliqué sur un tableau peint en noir. À l'arrière il y a la signature, titre et date de l'œuvre. Aubertin est considéré comme le peintre "monochrome", qui a axé sa recherche artistique sur la couleur rouge, comme le feu, l'énergie: à partir de 1958, il a commencé à créer ses célèbres toiles monochromes de rouge, les soi-disant Tableaux-Feu (feu final), créé avec une variété d'éléments, de clous (Tableau Clous), fil de fer (Tableaux Fil de Fer), des allumettes (Parcours d'Allumettes), et une variété de matériaux, des bougies, de la réseaux de de fer. Dans sa conception métaphysique de la peinture, à travers le rouge, il vise à transposer sur la toile de l'énergie de l'âme, l'être spirituel. À compter des années '60, Aubertin introduit dans son répertoire le feu, la manifestation physique de sa couleur rouge. Produit ainsi de nombreuses compositions abstraites à l'aide des allumettes qui, lorsqu'il est activé, créé une variation spontanée généré par la nature de la flamme. Entre les années '80 et '90, sa production artistique, il s'est tourné vers les spectacles dans lesquels il a lui-même a donné aux flammes les pianos et les voitures, alors que ces dernières années la couleur rouge du monochrome a été remplacé par le blanc, le noir et l'or. Le travail est accompagné par d'authentiques délivrés par l'Archive fonctionne, Benard Aubertin, N. de Stockage MAR09-1000230523

dans le panier

1200,00€

dans le panier

Questo sito o gli strumenti terzi da questo utilizzati si avvalgono di cookie necessari al funzionamento ed utili alle finalità illustrate nella cookie policy. Ulteriori informazioni. OK